Table ronde sur le son samedi 30 novembre 2019

Après le scénario en 2017 et le montage en 2018, Enjeux sur Image propose une table ronde sur le son au Cinéma Comoedia – Samedi 30 novembre à 10h30

Avec :

Daniel DESHAYS, concepteur sonore pour P.Garrel, C.Akerman ou R.Kramer, auteur, enseignant d’université et conférencier au centre Pompidou ou aux Ateliers Varan .Il a publié entre autres: Pour une écriture du son , Entendre le cinéma, ou Sous l’avidité de mon oreille .

Emmanuel CROSET, ingénieur du son, compositeur et mixeur notamment pour Bruno Dumont , Robert Guediguian, Emmanuel Finkiel, Frederick Wiseman, Jean Pierre Ameris, Maiwenn…

Thomas BESSON, mixeur au studio Lyonnais Pilon

L’image contient peut-être : 1 personne

 Sébastien MARNIER, réalisateur d' »Irreprochable » et « l »Heure de la sortie »

Jocelyn ROBERT, monteur son, mixeur et ingénieur du son sur « De cendres et de braises » ou « Amal » que nous avions passé au ciné-club

Cette table ronde sera modérée par Philippe ROGER, maître de conférences à l’Université Lyon II.

« C’est le cinéma sonore qui a inventé le silence ». Robert Bresson

Comment le son peut-il être un véritable outil de création artistique ?

Quelles interactions construire entre le langage sonore et l’image ?

A quels stades se pense le son dans le jeu créatif ?

Comment les auteurs du son collaborent avec le réalisateur et entre eux depuis l’écriture du film jusqu’à la post-production ?

http://deshays.net/www.deshays.net

https://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/l_image_sonore.1400

Cinéma Comoedia

https://www.cinema-comoedia.com/

13, avenue Berthelot 69007 Lyon
Tél : 04 26 99 45 00

Comments

  1. Merci pour l’organisation de cette table ronde qui s’annonce passionnante !
    Permettez moi de déplorez l’absence d’opérateur du son. Aujourd’hui plus que jamais, il me semble primordial de penser le son dès son enregistrement lors du tournage. Pour de multiples raisons (technologiques, économiques, culturelles…), il est de plus en plus difficile de défendre cette idée que la prise de son ne consiste pas en une simple captation des sons présents sur le plateau (les dialogues bien trop souvent) mais bien un acte relevant de la mise en scène.
    Merci à vous.
    Je vous souhaite de très bons débats.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :