Ciné au Rize été 2019

Films en VOST

Entrée libre dans la limite des places disponibles (réservation conseillée)

En écho à l’exposition Engagements !?, les cinés de l’été 2019 s’intéressent aux différentes formes d’engagements collectifs et aux contextes qui les provoquent. Ce programme traverse les époques, les continents et les genres cinématographiques pour interroger la manière dont on témoigne, par le film, de sentiments personnels qui deviennent mouvements collectifs.

samedi 20 juillet 2019 à 11h


Reprise de Hervé Le Roux – Documentaire – France – 1996 – 1h40

C’est une image : une jeune femme brune, révoltée, qui crie. Nous sommes en juin 1968, c’est la reprise du travail aux Usines Wonder, après la grève de mai. Près de trente ans après, hanté par le visage et la voix de cette femme, Hervé Le Roux est parti à sa recherche.

samedi 27 juillet 2019 à 11h


White god de Kornel Mundruczó – Science-fiction – Hongrie – 2014 – 2h

Pour favoriser les chiens de race, le gouvernement inflige à la population une lourde taxe sur les bâtards. Lili adore son chien Hagen, mais son père l’abandonne dans la rue. Tandis qu’elle cherche dans toute la ville, Hagen, livré à lui-même, découvre la cruauté des hommes. Il rejoint une bande de chiens errants prêts à fomenter une révolte contre les hommes.

samedi 3 août 2019 à 11:00

Pride de Matthew Warchus – Comédie – Royaume-Uni – 2014 – 2h08

Eté 1984, alors que Margaret Thatcher est au pouvoir, le Syndicat National des Mineurs vote la grève. Lors de leur marche à Londres, un groupe d’activistes gay et lesbien décide de récolter de l’argent pour venir en aide aux familles des mineurs.

samedi 10 août 2019 à 11:00

Chats perchés et la Sixième face du Pentagone de Chris Marker – Documentaires – France – 2004 et 1967 – 1h30

Chats perchés : De nombreux tags du fameux « chat jaune au grand sourire » envahissent les murs de Paris. Chris Marker mène l’enquête et, nous livre ses réflexions personnelles sur les cultures urbaines et la réactivité de la rue aux événements politiques des deux années écoulées…

La sixième face du Pentagone : En prenant pour cible le Pentagone, les opposants à la guerre du Viêt-Nam rompent avec la tradition des « marches platoniques », et organisent leur première manifestation véritablement politique : il ne s’agit plus de défiler, mais d’affronter.

Les femmes du bus 678 de Mohamed Diab – Drame – Egypte – 2012 – 1h40

samedi 17 août 2019 à 11:00

Fayza, Seba et Nelly, trois femmes d’aujourd’hui, de milieux différents, sont confrontées tous les jours au machisme et aux agressions. Un jour, Fayza blesse un homme dans le bus suite à des attouchements. Commence alors à se créer des mouvements de femme décidant de se rebeller.

samedi 24 août 2019 à 11h

Je lutte donc je suis de Yannis Youlountas – Documentaire – Grèce – 2016 – 1h30

De Grèce et d’Espagne, un vent du sud souffle sur l’Europe contre la résignation. Dans les villes et les campagnes, dans les îles et les montagnes, au cœur des luttes et des alternatives en actes, des femmes, des hommes, mais aussi des enfants refusent de baisser les bras.

Ciné-concert le jeudi 29 août 2019
19:00-20:30

Les Temps modernes de Charlie Chaplin

Avec Improjection

Pour le dernier jeudi d’été, quoi de mieux qu’un grand classique du cinéma sonorisé en live par des musiciens talentueux ? C’est le programme que vous propose le collectif musical lyonnais Improjection mené par Fred Demoor, spécialisé dans l’improvisation musicale à l’image. Une soirée autour d’un chef d’œuvre du cinéma muet : Les temps modernes de Charlie Chaplin.

Dernier film muet de son auteur, Les temps modernes met en scène Charlot, drôle de personnage qui lutte pour survivre dans le monde industrialisé. Ouvrier dans une usine, Charlot travaille sur une chaine où il resserre inlassablement des boulons. Désigné pour tester une nouvelle machine qui permettra aux ouvriers de travailler en mangeant, il est pris de folie et est hospitalisé… la suite ? Un enchainement de hasard et de malchance qui le conduiront en prison. Véritable satire du travail à la chaine et réquisitoire contre le chômage et les conditions de vie des ouvriers, ce film dénonce l’aliénation du travailleur et les dérives du capitalisme… des thèmes qui résonnent encore fortement aujourd’hui.

Avec : Fred Demoor (guitare, machine), Stef Giner (violon, basse), Rémi Matrat (sax, flute, chant), Maurizio Chiavaro (batterie, percussions)

Sa majesté des mouches de Peter Brook – Drame psychologique – Royaume-Uni – 1963 – 1h30

samedi 31 août 2019 à 11:00

Livrés à eux-mêmes dans une nature sauvage et paradisiaque, des enfants tentent de s’organiser en reproduisant les schémas sociaux qui leur ont été inculqués. Mais leur groupe vole en éclats et laisse place à une organisation tribale, sauvage et violente bâtie autour d’un chef charismatique.

http://lerize.villeurbanne.fr/agenda/categories/agenda/cinema

Le Rize 23 Rue Valentin Hauy, 69100 Villeurbanne

Accueil renseignements 04 37 57 17 17
– Courriel : lerize@mairie-villeurbanne.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :