Table ronde sur le montage Samedi 10 novembre au Comoedia

 

Après le succès de la table ronde sur le scénario en 2017, Enjeux continue d’explorer les métiers du cinéma et vous invite à venir nombreux écouter des professionnels du montage

                                                     Table ronde : Montage, le film révélé

10h30-12h30 : Table ronde (accès libre dans la limite des places disponibles)

13h30 : Projection du film “Tenir la distance” suivie d’un débat en présence de la réalisatrice Katharina Wartena et de Yann Dedet, monteur.

Tarif unique 5 euros 

________________________________________________

Intervenants à la table ronde “Montage, le film révélé” :

– Yann DEDET, monteur, scénariste, acteur et réalisateur
– Katharina WARTENA, monteuse et réalisatrice
– Gilles MARCHAND, réalisateur et scénariste
– Anne BAUDRY, monteuse

Cette table ronde permettra de mieux connaître les techniciens de l’ombre que sont les monteurs et de saisir la complexité́ d’un savoir-faire souvent imperceptible pour le spectateur mais essentiel dans la construction d’un film.
-Narration, construction, rythme, quelle écriture lors du montage d’un film ?
-Fiction/documentaire : Quelles différences ?
-Comment se forme le binôme réalisateur(trice)/monteur(se) ?
-Quelles évolutions esthétiques, techniques et professionnelles ?
-Quelles formations aujourd’hui pour celui ou celle qui veut apprendre le métier ?

Yann Dedet peut se targuer d’être l’un des rares monteurs de cinéma dont le nom est connu. Il a travaillé pour des cinéastes réputés (Truffaut, Pialat, Garrel). Il a fait un peu l’acteur et réalisé un film bizarre (Le Pays du chien qui chante). Personnalité touche-à-tout, il a publié en 2017  » Le point de vue du lapin », récit du tournage de Passe Montagne de JF Stevenin.

Résultat de recherche d'images pour "dedet photo"

 

Né en 1963, Gilles Marchand fait ses études à l’IDHEC (actuelle FEMIS) où il rencontre Dominik MollThomas Bardinet et Laurent Cantet, avec qui il ne cessera de collaborer par la suite. Il fait ses premiers pas dans le cinéma en composant la musique sur le court-métrage Caroline et ses amies (1991) et débute sa carrière de scénariste en 1998 avec Les Sanguinaires, premier long métrage télévisé de Laurent Cantet,. Cette période est également celle où il s’essaie à la réalisation de courts-métrages avec pas moins de quatre productions étalées entre 1987 et 1999 ( dont l’ Etendu et C’est plus fort que moi).L’année suivante, Gilles Marchand scénarise le film Ressources humaines, puis l’inquiétant Harry, un ami qui vous veut du bien . En 2002, il passe ainsi à la réalisation avec Qui a tué Bambi ?

Résultat de recherche d'images pour "photo gilles marchand"

Après une maîtrise de philosophie et des études de cinéma à l’IDHEC, Anne Baudry devient chef-monteuse et scénariste.

Quelques rencontres marquantes la rapprochent du documentaire. Elle a travaillé avec, entre autres réalisateurs, Jean Pierre Denis, Richard Copans, ,Denis Gheerbrant, Yves de Peretti, Nicolas Stern, Laurence Petit-Jouvet,  Jean-Louis Comolli.

Parallèlement au montage, elle enseigne aux Ateliers Varan, à la Fémis et comme Professeur associé à l’Université de Lyon 2.

Elle a régalement réalisé un court-métrage « L’Enfance de Catherine » et un long métrage documentaire : « Dans la fragilité du monde. »

________________________________________________

Projection du film ‘Tenir la distance’ de Katharina Wartena
2017, Documentaire, 69′

Un huis-clos dans une salle de montage, l’atelier où se fabriquent les histoires. Deux personnages dans l’exercice de leur profession : un réalisateur, Joachim Lafosse et un monteur, Yann Dedet.
Ils confrontent leurs idées, leurs expériences, leur culture pendant des semaines, des mois, face aux images sur l’écran. Ces images sont façonnées jusqu’à trouver leur place, on assiste à l’apparition d’un film : « L’économie du couple »

Katharina Wartena est née à Amsterdam et a grandi dans la Drôme. Diplomée de l’Ecole Nationale de Cinéma d’Amsterdam (NFTVA) , elle a officiée comme monteuse aussi bien pour la fiction que pour le documentaire. Elle a notamment travaillé aux côtés des cinéastes Nanouk Leopold et Ulrich Köhler. Tenir la distance est son premier long métrage.

C’est avec Yann Dedet, grand monteur français, que le Belge Joachim Lafosse a choisi de monter son cinquième film, L’Économie du couple, chronique d’un divorce et de ses répercussions affectives et économiques sur le couple et ses enfants. Monteuse depuis 1995, Katarina Warthena donne à voir le cœur de ce processus, traversé par les intuitions d’un monteur très expérimenté et d’un auteur plus jeune mais dont le scénario, on le comprend, est nourri d’une expérience intime de la séparation. Rares sont les documentaires qui donnent à voir d’aussi près la fabrique du film, au gré des choix parmi les prises mais aussi de déplacements drastiques dans l’arc narratif général. Les propositions de Yann Dedet vont dans la direction du « moins intentionnel », élaborant ce qui est le plus précieux dans la fiction : le déroulement intime de la vie, son rythme. S’il va parfois à l’encontre des velléités de sens du cinéaste, il sait à d’autres moments se mettre en retrait pour l’encourager par sa seule écoute. Le film montre que l’interaction tantôt fluide tantôt tendue entre les deux collaborateurs relève d’une « économie du couple », dont l’intimité va être exposée lors de l’étape décisive de la première projection devant les producteurs. (Charlotte Garson)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Yann_Dedet

http://www.cinema-comoedia.com/film/259021

 

Compte rendu de la table ronde (format Word) Rédigé par Célia Francina
Master Cinéma à l’Université Lumière Lyon 2
Membre de l’association Kinoks

Captation vidéo par Michel Pontvianne (association Premisses) :

 

Prochains RV:

ciné-club mardi 20 novembre: Demons in Paradise , film Sri Lankais de Jude Ratnam

séance exceptionnelle mercredi 5 décembre avec Carnet de note pour une Orestie africaine de Pier Paolo Pasolini+ un court métrage de Cecilia Mangini. Partenariat avec l’ENSBA

ciné-club mardi 15 janvier: Tes cheveux démêlés cachent une guerre de 7 ans de  Fatima Sissani, en sa présence.Partenariat avec le Maghreb des films Rhône Alpes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :