Les classiques de l’été 2014

C’est bien connu, l’été il n’y a pas beaucoup de sorties , alors traditionnellement on en profite pour voir les copies restaurées des films mythiques!

Voici quelques idées proposées dans les salles lyonnaises, en attendant de se retrouver pour 2 projections musicales en plein air sur la place J.Jaures les 25 et 26 août puis fin septembre pour la 3e édition du cinéma: un enjeu citoyen salle Garcin.

Notre ciné-club mensuel de films inédits à Lyon reprendra en octobre au cinéma Opéra.

PLEIN SOLEIL SUR LES CLASSIQUES !  Du 02/07 au 31/08/2014 au Comoedia

13 avenue Berthelot 69007 Lyon                         http://cinema-comoedia.com

Cet été, Le Comoedia vous propose de redécouvrir des classiques du cinéma en copie neuve restaurée. Au programme : Cutter’s Way, Playtime, Sacco et Vanzetti, Agnès Varda In California, Paris, Texas… Une rétrospective estivale à ne pas manquer !

cutters'way

CUTTER’S WAY de Yvan Passer, avec Jeff Bridges, John Heard. Etats-Unis. 1981 – 1h49. VOST. Une nuit à Los Angeles, Richard Bone manque de se faire écraser par une voiture quittant les lieux à toute vitesse. Le lendemain, il apprend qu’une jeune fille de 17 ans a été assassinée à cet endroit, faisant de Bone le principal suspect de ce crime. Son meilleur ami Cutter, un vétéran revenu infirme du Vietnam, décide de mener l’enquête. Mais lorsque celui-ci découvre que le coupable n’est autre que J. J. Cord, le magnat de la ville, l’enquête va prendre un virage des plus dangereux…

A partir du 9 juillet 2014 :

LA VIEILLE DAME INDIGNE de René Allio, avec Sylvie, Malka Ribowska, Jean Bouise. France. 1965 – 1h34. À Marseille, Madame Bertini se retrouve seule à la mort de son mari. Tous ses enfants sont mariés et dispersés dans la région, comme Gaston qui a réussi dans les affaires. Seul le maladroit Albert est resté à Marseille. Entre amour filial et intérêt pour l’héritage, ses deux fils aînés cherchent à accaparer leur mère. Mais elle décline leur invitation. Avec le peu d’argent reçu des ventes de l’imprimerie familiale et des biens qui avaient constitué son quotidien jusqu’alors, elle s’achète une petite voiture et, sous les yeux éberlués de son petit- fils Pierre, part à l’aventure en compagnie d’une jolie serveuse, Rosalie, jeune femme libre, pour laquelle elle s’est prise d’amitié…

RUDE JOURNEE POUR LA REINE de René Allio, avec Simone Signoret, Jean Debary. France. 1973 – 1h41. Cette reine, c’est Jeanne, et elle vit dans un pavillon de banlieue. Elle fait des ménages. Son compagnon, Albert, est veilleur de nuit. Pour aider le fils d’Albert, récemment sorti de prison, à kidnapper sa bien-aimée et son enfant, elle porte une lettre. Cette mission lui prend toute une rude journée, qui se transforme pour elle en un nouveau Mayerling. Car elle ne supporte sa vie qu’en la « sublimant » dans une autre vie imaginaire. De là, la naissance de cauchemars et de fantasmes qui lui feront vivre une double et triple journée en la transposant à diverses époques et dans des situations variées.

A partir du 16 juillet 2014 :

playtime

PLAYTIME de Jacques Tati, avec John Abbey, Barbara Dennek. France. 1967 – 2h05. Un groupe de touristes américaines débarque à Paris pour visiter la capitale. Pendant ce temps, M. Hulot se rend dans les bureaux d’une grande entreprise pour y passer un entretien, mais finit par se perdre dans l’immensité du bâtiment. Au gré de ses déambulations et de ses rencontres, M. Hulot va se trouver embarqué dans ce Paris ultramoderne où sa route croisera immanquablement celle des Américaines…

A partir du 23 juillet 2014 :

SECONDS – l’opération diabolique de John Frankenheimer, avec Rock Hudson, Salome Jens. Etats-Unis. 1966 – 1h45. VOST. Arrivé à 50 ans, un banquier s’aperçoit de la médiocrité de sa vie. Un vieil ami, qu’il croyait mort, lui conseille de s’adresser à une organisation secrète qui lui donnera une nouvelle identité.

A partir du 30 juillet 2014 :

MOONWALK ONE de Theo Kamecke. Etats-Unis. 1970 – 1h48. Documentaire. VOST. Réalisé entre 1969 et 1970, Moonwalk One capte la première tentative de l’Homme de marcher sur la Lune lors de la mission Apollo 11. Véritable documentaire de création, le film permet enfin de découvrir à l’occasion du 45e anniversaire de la mission des images tournées grâce au matériel de la N.A.S.A. et, à ce jour, jamais montrées.

RETROSPECTIVE « AGNES VARDA IN CALIFORNIA »:

reprise Varda

MUR MURS d’Agnès Varda France / Etats-Unis. 1982 – 1h21. Documentaire.  »Nous habitions Venice, avec un « c » comme Californie, et il y avait des murs peints partout. Je roulais dans une Chrysler aussi grosse qu’un bateau, de Los Angel’Ouest à Los Angel’Est, pour repérer d’autres murals. Je me demandais qui les avait peints, qui les avait payés. Pour le découvrir une longue enquête était nécessaire, occasion encore de rouler en bateau ! »

Précédé du court-métrage « BLACK PANTHERS ». France / Etats-Unis. 1968 – 0h30. Documentaire tourné à Oakland (Californie) au cours des manifestations autour du procès de Huey Newton, leader des activistes noirs… Au temps où les Black Panthers avaient un programme et des projets, avec entraînement des troupes, meetings, danses et déclarations, au temps où les Black Panthers inquiétaient les USA.

DOCUMENTEUR d’Agnès Varda France / Etats-Unis. 1982 – 1h03.  »J’ai eu envie de filmer le moment difficile dans la vie d’une femme qui se retrouve seule avec son enfant de 8 ans dans une ville d’étrangers et d’exilés. C’est la monteuse même de Mur Murs, Sabine Mamou, belle femme joyeuse au regard grave, à qui j’ai demandé d’interpréter Emilie. Et pour son fils Martin, j’ai pensé très naturellement à mon fils Mathieu qui avait 8 ans ».

Précédé du court-métrage « UNCLE YANCO ». France / Etats-Unis. 1967 – 0h22. « C’est un portrait- reportage du peintre Jean Varda, mon oncle. Dans les faubourgs aquatiques de San Francisco, centre intellectuel et cœur de la bohème, il navigue à la voile latine et peint des villes célestes et byzantines, car il est grec. Cependant, il est très lié au jeune mouvement américain et reçoit des hippies et des contestataires dans son bateau-maison. Comment j’ai découvert mon oncle d’Amérique et quel merveilleux bonhomme il est : c’est ce que montre ce court-métrage. »

LIONS LOVE (…and lies) d’Agnès Varda France / Etats-Unis. 1969 – 1h50. VOST. Trois acteurs – Viva, Jim, Jerry sur le chemin de la  » staricité  » et sur celui non moins difficile de la maturité – vivent dans une maison louée sur une colline de Hollywood. Ils ont tous les trois des crinières de lion. Ils vont vivre à leur façon l’assassinat de Robert Kennedy à travers ce que la télévision en montre, alors que leurs amis ont d’autres problèmes. Le poste de télévision est aussi une star du film.

A partir du 6 août 2014 :
SACCO ET VANZETTI de Giuliano Montaldo, avec Riccardo Cucciolla, Gian Maria Volonte Italie. 1971 – 2h04. VOST. 15 avril 1920. Lors d’un hold-up, un innocent est tué et le 5 mai, la police arrête deux anarchistes italiens, Nicola Sacco, un cordonnier, et Bartolomeo Vanzetti, un poissonnier. Malgré leurs alibis, ils sont condamnés à mort. Persuadé de leur innocence, un nouvel avocat décide de reprendre l’affaire…

A partir du 13 août 2014 :

lynch

PARIS, TEXAS de Wim Wenders, avec Nastassja Kinski, Dean Stockwell, Harry Dean Stanton. Allemagne. 2014 – 2h25. VOST. Après quatre ans d’absence, un homme réapparaît un beau jour dans la petite localité de Paris, au Texas. Celui qu’on croyait mort tente de recoller les morceaux de sa vie et de retrouver sa femme, partie travailler dans un peep-show de Houston en abandonnant leur fils de huit ans, élevé par son oncle.

A partir du 20 août 2014 :

COMRADES de Bill Douglas, avec Alex Norton, Robin Soans, Melda Stauton. Angleterre. 1987 – 3h10. VOST. Grande-Bretagne, Dorset, 1834. George Loveless et ses amis, laboureurs à Tolpuddle, sont de plus en plus exploités par les propriétaires terriens, avec la complicité du clergé. Ils s’organisent pour revendiquer des hausses de salaires, et créent en secret la Société Amicale des Laboureurs. Dénoncés par un propriétaire, six d’entre eux sont condamnés à la déportation en Australie. Devenus très populaires et hérauts d’une classe de plus en plus pauvre, ils deviennent les  » martyrs de Tolpuddle ».

A partir du 27 août 2014 :

PARLONS FEMMES d’Ettore Scola, avec Vittorio Gassman, Sylva Coscina. Italie. 1966 – 1h50. VOST. Un cavalier mystérieux fait escale dans une ferme isolée, un dandy urbain se fait passer pour un mari modèle, un prisonnier naïf se voit accorder une permission grâce aux stratagèmes de sa femme, un fils à maman pleutre est chargé de défendre l’honneur de sa sœur… Huit sketches, ou autant de manières de rire des obstacles qu’hommes et femmes se plaisent à dresser entre eux.

LES CLASSIQUES DE L’ETE 2014 au Zola

Du mercredi 23/07/2014 au dimanche 31/08/2014

Adresse : 117 cours E.Zola à Villeurbanne
http://www.lezola.com

Description :
Cet été le Zola vous propose de revoir les incontournables d’Agnès Varda, et bien sûr un clin d’œil à Jacques Demy…

Agnes_varda

CLEO DE 5 A 7
France – Italie / 1962 / 1h30 / Réal. : Agnès Varda / Avec : Corinne Marchand, Antoine Bourseiller, D. Davray

Le mot d’Agnès : Les peintures de Baldung Grien, belles et effrayantes, sont très vite devenues pour moi un sujet de film : la beauté et la mort. La belle Cléo a peur du cancer, peur de la mort. Je voulais l’accompagner pas à pas, et voir comment le temps se ralentit ou s’accélère pour elle, suivant que sa peur la tourmente ou la laisse en repos. Et cela dans Paris. Un trajet réel dans un temps réel. J’imaginais un personnage de femme fragile. Puis, sur le plateau de Lola, j’ai découvert Corinne Marchand. Finalement sa beauté sculpturale m’a semblé incarner mon sujet. Elle est devenue Cléo. Elle rencontre un soldat en permission de la guerre d’Algérie, lui aussi en danger de mort (Antoine Bourseiller). Tous deux ont personnifié la fragilité d’un moment de partage et de grâce.

Semaine du 23 au 27 juillet

***

SANS TOIT NI LOI
France – GB / 1985 / 1h45 / Réal. : Agnès Varda / Avec : Sandrine Bonnaire, Macha Méril, Stéphane Freiss

Le mot d’Agnès : Sur un monticule, pas loin de Montpellier, deux cyprès m’intriguent depuis très longtemps. J‘imagine un film : Mona trouvera refuge dans une serre proche de ce tumulus et mourra dans un fossé. Les deux cyprès la veilleront. C’est sur des images précises et non rationnelles que se bâtit un scénario. C’est « Mona marchant », belle et rebelle, qui est le sujet et la ligne du film. On ne saisirait que des bribes d’informations sur elle. Sur ces bases de structure qui n’enlèvent rien à l’aventure du tournage, il fallait faire passer de l‘émotion et garder, en parallèle, l‘énergie de Mona et celle du film. Pour Mona, ma chance a été d’avoir une Sandrine Bonnaire surdouée.

Semaine du 30 juillet au 3 août

***

MUR MURS
France – USA / 1982 / 1h20 / Documentaire / Réal. : Agnès Varda / Avec : Agnès Varda, Juliet Berto, M. Demy

Le mot d’Agnès : « Agnès Varda in Californialand… À Los Angeles, les plages de Venice et de Santa Monica, on les a connues, Jacques (Demy) et moi, à chacun de nos séjours. Elles ont été nos décors de vie et de films, dont pour moi, un film hippie et un film triste. Nous habitions Venice, avec un « c » comme Californie, et il y avait des murs peints partout dans le quartier. Je roulais dans une Chrysler aussi grosse qu’un bateau, de Los Angel’Ouest à Los Angel’Est, pour repérer d’autres murals. Je me demandais qui les avait peints, qui les avait payés. Pour le découvrir une longue enquête a été nécessaire, occasion encore de rouler dans le bateau ! »

Semaine du 20 au 24 août

***

PEAU D’ANE
France / 1970 / 1h30 / Réal. : Jacques Demy / Avec : Catherine Deneuve, Jean Marais, Delphine Seyrig

La recette du cake d’amour : Dans une des plus célèbres séquences du film, Peau d’âne cuisine un cake d’amour. Les ingrédients sont les suivants : de la farine, quatre œufs, un bol de lait, du sucre, une main de beurre, un souffle de levain, une larme de miel, un soupçon de sel. Laissez cuire une heure, non sans avoir glissé dans la pâte un présent pour votre fiancé(e)…
« Ravissement des yeux mais aussi des oreilles quand arrive la recette du cake d’amour ou les conseils de la fée Lilas. Le cinéaste nantais est un conteur hors pair, qui éblouit les âmes enfantines sans édulcorer la part plus souterraine du récit. » Zurban

Semaine du 27 au 31 août

Cycle films noirs en couleurs au cinéma Gerard Philipe

12 avenue Jean Cagne à Venissieux

http://ville-venissieux.fr/cinema

Cycle films noirs (en couleurs)

Durant l’été, le cinéma propose une sélection de polars des années 70 à 90 !!

  • du 25 juin au 1er juillet

Tuez Charley Varrick de Don Siegel (USA – 1h51 – 1973, Vost) – avec W. Matthau
Un polar troussé à l’ancienne par l’un des spécialistes du genre. D’une efficacité redoutable ! Fiche film Tuez Charley Varrick

  • du 9 au 15 juillet

Cutter’s way d’Ivan Passer (USA – 1h49 – 1981, Vost) – avec J. Bridges, J. Heard
Un polar méconnu aux accents mélancoliques ; ceux qui l’ont vu à sa sortie s’en souviennent encore. Jeff Bridges dans l’un de ses meilleurs rôles. Fiche film Cutter’s Way

  • du 23 au 29 juillet

Miller’s Crossing de Joel et Ethan Coen (USA – 2h02 – 1990, Vost) – avec G. Byrne, A. Finney
Avec un esprit frondeur, les Coen se réappropriait ici les codes du film de gangsters. Une relecture brillante et avisée du polar. Fiche film Miller’s Crossing

  • du 30 juillet au 5 août

Blue Velvet de David Lynch (USA – 2h – 1986, Vost) – avec I. Rossellini, K. Maclachlan
Attention ! la vision de ce film peut créer un effet de fascination persistant! Une oeuvre envoûtante… Fiche film Blue Velvet

  • du 20 au 26 août

Mean Streets de Martin Scorcese (USA – 1h50 – 1973, Vost) – avec H. Keitel, R. De Niro
Parsemé d’éléments autobiographiques, le film fondateur de Martin Scorcese. La chronique touchante d’une improbable rédemption. Fiche film Mean Streets

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :