Colloque AFECCAV 2014: Penser les émotions

Penser les émotions. Cinéma et audiovisuel

Congrès de l’Association des Enseignants Chercheurs en Cinéma et AudioVisuel
du 3 au 5 juillet 2014 à Lyon II

Penser les émotions. Cinéma et audiovisuel

Ce colloque est l’occasion de faire le point sur les questions de la création filmique des émotions et des effets produits chez les spectateurs (séries, programmes, etc.). Ces thèmes sont explorés par de nombreux chercheurs, aussi bien du côté de l’analyse de réception que dans des approches esthétiques.En invitant les historiens à faire une place dans leurs études aux sentiments, aux passions, aux émotions d’une époque et d’une société données, Lucien Febvre a ouvert une voie éminemment féconde, qui a donné naissance à une véritable histoire de la sensibilité (Alain Corbin), reformulée plus récemment sous les espèces des « politiques du sensible » (Jacques Rancière). Par ailleurs durant les vingt dernières années, l’étude du fonctionnement du cerveau a permis de préciser les mécanismes d’émergence des émotions ainsi que d’affiner la distance qui les sépare des sentiments, cependant que les approches bio-culturelles travaillaient à dépasser les clivages entre psychologie cognitive et psychanalyse, entre sciences dures et approches culturelles.

Au programme

  • des plénières :
    – Est-il possible d’apprendre à ressentir, sans le cinéma ? Les théorie de l’émotion et de la formation de la vie affective (jeudi 3/07);
    – Émotion et cognition au cinéma : perspectives scientifiques pour l’interprétation des films (vendredi 4/07) ;
    – Notez que la dernière plénière (samedi 5/07) est en présence de la cinéaste Pascale Ferran.
  • des ateliers : mélancolie, réception, documentaire, gender, politique, amateurs et professionnels, séries tv, histoire, mélodrame, philosophie, poétique, résistances, auteurs ;
  • une table ronde avec des représentants de la BNF, des Archives du film – CNC, de l’Institut Lumière et de l’INA ;
  • une projection à l’Institut Lumière : Le pouvoir des sentiments, d’Alexander Kluge (1983), accompagnée de la présentation de L’Utopie des sentiments, un ensemble de textes d’Alexander Kluge réunis par Dario Marchiori, traduits par Christian Jouanlanne et Vincent Pauval. L’ouvrage est paru en juin aux Presses universitaires de Lyon, dans la collection « Le Vif du sujet ».
  • l’assemblée générale de l’association française des enseignants chercheurs en cinéma et audiovisuel

INFOS PRATIQUES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :