L’intervallo au Ciné-club d’ Enjeux sur Image : Jeudi 13 Février

Jeudi 13 Février à 20h00        Ciné-club Enjeux sur Image        au Cinéma Opéra

6, rue Joseph Serlin  Lyon 1er    –    Métro : Hôtel de Ville

La projection sera suivie d’un débat  avec lintervalloB

Antonio Calone assistant du réalisateur

L’Intervallo

Un film de Léonardo Di Constanzo

Italie-Suisse    –    Fiction    –    2012    –    1h30.   Sortie    en    France    2013

Dans    un    immense    bâtiment    désaffecté    d’un    quartier    populaire    de    Naples,    Salvatore,    un    adolescent    timide    et    mal    dans    sa    peau,    est    contraint    par    des    boss    de    la    Camorra    de    surveiller Veronica,    une    jeune    fille    effrontée.    Il    ignore    totalement    les    raisons    de    cette    détention.    Au  cours    de    la    journée,    la    relation    entre    les    deux    adolescents    évolue    et    une    certaine    complicité    s’instaure.    Veronica    entraîne    Salvatore    dans    l’exploration    de    leur    vaste    prison,    comme    pour    éviter    de    penser    au    sort    qui    les    attend.

télécharger la fiche

Comments

  1. SPORTISSE Michel says:

    Distribuée discrètement à Paris, le 1er mai 2013, la première fiction du documentariste chevronné Leonardo di Costanzo n’a pas pu être découvert en province et notamment à Lyon à ce moment-là. C’est pourquoi nous devons accueillir cette projection comme une excellente initiative.  »Naples entre parenthèses », titrait Jean A. Gili pour la revue « Positif ». « L’intervallo » c’est ce lieu, à part – les locaux désaffectés d’un ancien asile psychiatrique – face à la beauté inouïe d’une ville paradoxalement putréfiée par la corruption, et c’est aussi ce havre de paix et de tendresse fugace que peuvent s’accorder deux adolescents pris en tenaille par la tentaculaire Camorra. « Deux jeunes qui, marchent le long d’une ligne rouge qui sépare la page de la marge dans les cahiers d’écolier », dit le réalisateur. Comme dans « Gomorra » de Matteo Garrone, on respire la même frayeur criminelle mais en version lyrique, commente, pour sa part, Lorenzo Codelli. Concluons sur cette réflexion pertinente de notre confrère Jean A. Gili : « Ainsi loin d’être une organisation souterraine, la criminalité organisée étale au grand jour sa puissance, elle puise ses forces vives indéfiniment renouvelées dans une population sans ressources, sans avenir. » Un film à voir donc toutes affaires cessantes.

  2. Swift69 says:

    je ne trouve pas le prix des place pour les projection…

    • Enjeux sur Image says:

      les prix du cinéma Opéra sont les suivants: 7 euros plein tarif, 5.5 euros tarif réduit et 5 euros avec l’abonnement 5 places.En espérant vous voir jeudi au ciné-club!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :