Le programme des journées Garcin

Le cinéma : un enjeu citoyen

Enjeux sur image, en collaboration avec la mairie du 1er arrondissement, organise pour la 2ème année consécutive 2 jours d’engagement pour le cinéma Art, Essai et Recherche. L’association, créée suite à la fermeture du CNP Odéon en août 2009, milite en faveur du maintien et du développement d’une programmation cinématographique audacieuse et exigeante à Lyon. enjeuCitoyen
A l’occasion de ces journées, elle souhaite mettre un coup de projecteur sur le cinéma d’auteur et réfléchir à la place du cinéma dans la Cité, en présence d’un « grand témoin », le cinéaste Jean-Pierre Thorn.  Jean-Pierre Thorn présentera les deux soirées de projections consacrées à des films de son choix. Il animera également une master class sur son travail et participera à la table ronde Un cinéma dans la cité.

Salle Paul Garcin  7, impasse Flesselles Lyon 1er

  • Vendredi 27 Septembre

14h30 : Ciné-concert
Tub’à l’image
On peut fermer les yeux et écouter la musique ; se boucher les oreilles et regarder les images, ou les musiciens sur scène. En se basant sur des films d’animation, des compositions musicales originales et leur savoir-faire de musiciens, le quatuor Tub’ à l’image invite chaque spectateur/auditeur à développer ses sens et sa compréhension de ce qu’il voit ou entend.
Tub’ à l’imagea été créé en 2008, par quatre étudiants de la classe de tuba du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. L’objectif de ces passionnés est de donner une nouvelle image d’une formation instrumentale peu ou mal connue : le quatuor de tubas. tubImage
Les films : Mike fly de Jérémy Bepoix, Pierre-Olivier Pou & Pierre Blanchon / Le Jour ou la nuit de Nicolas Sainte-Rose / Banana spleen d’Anne Bollinger / Qëhnelö, la passeuse d’âmes de Julie Ferrand / L’Illuminé de Sylvain Bec / Le Bouquet d’Anaïs Dusautois / Mauvais graine de Marine Roel / Sur les rails de Jérémy Guiter / Blue d’Aymeric Seydoux / The Blacksmith (Malec forgeron) de Buster Keaton.
Spectacle accessible dès 5 ans

20h Projection
93, la belle rebelle
de Jean-Pierre Thorn – documentaire – 1h13 – 2011
Une épopée – du rock au slam en passant par le punk & le hip hop – incarnant un demisiècle de résistance musicale flamboyante et se faisant porte-voix d’une jeunesse et de territoires en perte d’identité, sous les coups des mutations industrielles, des désillusions politiques et de l’agression constante des pouvoirs successifs les stigmatisant comme « voyous », « sauvageons » ou « racailles ».

  • Samedi 28 Septembre

10h 30 Master Class
A  partir  d’extraits  de  ses  propres  films,  le  cinéaste  JeanPierre  Thorn  invite  à  une  immersion  dans  son  univers cinématographique. Il explique ses méthodes de travail : ses recherches, la production, les tournage, montage et diffusion dans l’univers de plus en plus fragile du documentaire. thorn

15 h : Table Ronde
Un cinéma dans la cité
Si le rôle culturel et artistique d’une salle de cinéma apparaît indéniable, qu’en est-il de sa portée économique, sociologique ou pédagogique ? Aujourd’hui, n’est-ce pas un geste politique fort que de soutenir, voir d’ouvrir, un cinéma indépendant dédié aux films d’auteurs ? Quels peuvent être les multiples apports de celui-ci dans la vie d’une cité ?
En  présence  d’universitaires,  de  représentants  de  collectivités  et  d’exploitants  de  salles de cinéma, la table ronde permettra de présenter des études sur le sujet, de confronter des expériences et d’évoquer des perspectives.
Table ronde animée par Michel Amarger (RFI), en présence d’Olivier Thévenin (sociologue), Joël Augros (économiste), Françoise Gourbeyre (FNCC), Sandrine Gueynard (cinéma le Scénario), et, sous réserve, de l’adjoint à la culture de la ville de Vaulx-en-Velin et d’un représentant de la Communauté de communes de Saône-Vallée qui ouvre une salle de cinéma en septembre…
A l’issue de la table ronde, restauration proposée sur place par le Café Cousu.

20h : projectionfilmThorn
Ab irato, sous l’empire de la colère
de Dominique Boccarossa – fiction – 2h02 – 2011
Deux adolescents détiennent en otage le fils d’un riche industriel. Un policier, en proie à des doutes existentiels, les suit à distance avec une indolence proche de l’indifférence. La présence de l’homme d’affaires et de sa femme sur les lieux du drame provoque une situation conflictuelle extrême et irréversible.
En présence également et sous réserve du réalisateur

Entrées : Table ronde & Master class : entrée libre / ciné-concert & projections : 3 euros / Gratuit pour les adhérents Enjeux sur Image
Restauration (par le Café Cousu) et Buvette, le samedi
Accès TCL – Métro : arrêt Hôtel de Ville / Bus : S6 (arrêt Tables Claudiennes) / C13 & C18 (arrêt Rouville)
NB : Stationnement très délicat
Contact : http://enjeuxsurimage.com / contact@enjeuxsurimage.org

Trackbacks

  1. […] six mois des élections municipales, « Le cinéma : un enjeu citoyen » se propose comme un temps de projections et de réflexion sur la place du cinéma dans la cité. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :