Vendredi 1er février 2013 à 19h, à La Maison de L’image et du Son (mlis) : La bombe de Peter Watkins

Visuel Nous allons vous en faire voir Rouge 1

Dans le cadre  de son rendez vous cinéma « Nous allons vous en faire voir », la « mlis » propose un ciné débat en présence de Maura McGuinness, de l’association et en avant-programme du festival Ciné O’Clock.

La bombe
La bombe
(The War Game)

de Peter Watkins
GB /1965 / 48 min / VOST

Peter Watkins est né en Angleterre en 1935.

Dans les années 1950, il fait des études de théâtre à la Royal Academy of Dramatic Art. Après des débuts comme comédien et une expérience de mise en scène avec un court-métrage, il se tourne vers la réalisation. Travaillant avec des acteurs non professionnels, il réalise et produit plusieurs films pacifistes, dont The Field of Red (1958), The Diary of an Unknown Soldier (1959) et The Forgotten Faces (1960).

Engagé par la BBC en 1963 comme assistant de production, il réalise en 1964 Culloden. Ce film, tourné lui aussi avec des acteurs non professionnels, marque dans l’histoire du cinéma une nouvelle manière de montrer des événements historiques, basée sur un mélange stylistique novateur du documentaire et du dramatique.

En 1965, à la demande de la BBC,  Peter Watkins réalise La bombe. À partir de témoignages écrits et visuels des catastrophes nucléaires de Nagasaki et Hiroshima, le cinéaste propose au spectateur une vision hypothétique de ce qu’aurait pu être, ou pourrait être, une attaque de cette ampleur sur Londres. D’un réalisme effroyable pour une vision dite imaginaire, le film révèle aussi au grand public quantité d’informations qui lui sont inconnues. Ce faisant,  Peter Watkins ira à l’encontre du mandat que la BBC lui a confié : concrétiser une vision de la City mettant tout en oeuvre pour éviter la réitération de pareilles tragédies.

Malgré un scandale important, une polémique au Parlement britannique et l’obtention de l’Oscar américain du meilleur film documentaire en 1966 (objet hybride, pour d’autres, La bombe est une fiction),la BBC empêchera le film de passer à la télévision, dans quelque pays que ce soit, pendant vingt ans.

Le K Watkins par Jean-Pierre Le Nestour

« Peter Watkins est un phénomène. Une comète récurrente dans le ciel pâle du cinéma contemporain. Un champignon trop rare.
Un honnête homme… Et c’est le grand mérite de cet homme-là que d’avoir survécu à presque tout. Physiquement, intellectuellement et artistiquement. Des bombardements de la Luftwaffe aux assauts conjugués de la bêtise, du conformisme et de la censure, sous l’oeil goguenard des marchands du temple. Ceux qui savaient bien, en leur faible intérieur, qu’ils n’auraient qu’à se baisser pour ramasser et empocher les dividendes. Tous un peu ébranlés, pourtant, dans la certitude satisfaite de leur hégémonie par quarante années d’une carrière insolemment libre et une poignée de films cultes. […] »

lire la suite sur : http://www.festival-larochelle.org/taxonomy/term/258

Le programme est  en ligne sur le site de la médiathèque : http://mediatheques.villeurbanne.fr/ (rubrique « F… comme Films »)

Lieu de projection :
Maison du livre de   l’image et du son
247 cours Emile   Zola
69 100   Villeurbanne
Métro : ligne A   station Flachet / Parking gratuit à l’arrière
entrée libre   et gratuite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :