Fin mai 2012, Enjeux sur Image a interrogé des candidats aux élections législatives à Lyon ou dans sa périphérie

Mesdames, Messieurs

Suite à la fermeture scandaleuse du cinéma Odéon en août 2009 au mépris du droit du travail (licenciement de 9 employés du CNP, dont celui du programmateur Marc Artigau), une association de spectateurs s’est constituée : « Enjeux sur Image ».

Depuis sa création, cette association a multiplié les actions afin de :

  • dénoncer la fermeture de ce cinéma indépendant qui permettait de faire cohabiter harmonieusement des films fragiles diffusés dans les salles Bellecour et Terreaux, avec d’autres plus porteurs, qui pouvaient attirer un plus large public au CNP Odéon, sans sacrifier les premiers au profit des seconds. Cette salle est à ce jour toujours fermée dans un quartier Grôlée devenu fantôme.
  • défendre le maintien d’une programmation Art, Essai et Recherche exigeante et diversifiée à Lyon et dans sa périphérie.

 En effet, la situation du cinéma art et essai lyonnais est devenue des plus précaires et ce sont toutes les salles indépendantes de Lyon qui sont fragilisées par les problèmes d’accès aux copies.

 Notre ville, dans laquelle est né le cinéma, ne peut se satisfaire uniquement d’évènements de prestige surmédiatisés ou de séances exceptionnelles, alors que certaines salles indépendantes qui font un travail dans la durée de découverte des nouveaux talents, d’ouverture au monde et d’éducation du public sont menacées.

 A la veille des élections législatives, l’association « Enjeux sur image » aimerait connaître votre position sur :

  • L’implantation massive des multiplexes dans le Grand Lyon.
    UGC et Pathé se partagent le territoire (88 salles !) en empiétant sur l’Art et Essai qui faisait vivre auparavant les salles indépendantes
  • La politique actuelle concernant les aides aux salles d’art et d’essai lyonnaises.

 Plus concrètement :

  • Seriez-vous d’accord pour exiger de M.Collomb et des Docks Lyonnais, propriétaires du site, le maintien de l’Odéon en tant que lieu dédié au cinéma ?
  • Quelles sont vos propositions pour la défense d’une programmation Art, Essai et Recherche exigeante à Lyon et sa périphérie?

Nous vous remercions de bien vouloir adresser vos réponses à l’adresse suivante : contact@enjeuxsurimage.org.
Ces réponses seront publiées sur notre blog.

Le CA de l’association « Enjeux sur Image »

 Réponse de Sonia Bove (candidate au législative à Villeurbanne pour le Front de Gauche)

1) Votre position sur l’implantation massive des multiplexes dans le Grand Lyon.

UGC et Pathé se partagent le territoire (88 salles !) en empiétant sur l’Art et Essai qui faisait vivre auparavant les salles indépendantes. L’implantation massive de multiplexes : ce n’est ni ma culture ni mon goût. Ma position est donc le soutien à toutes salles indépendantes. Je suis pour encourager de petites salles faisant le choix d’une programmation éclectique et exigeante.

2) Votre position sur la politique actuelle concernant les aides aux salles d’art et d’essai lyonnaises

Selon moi la politique actuelle concernant les aides aux salles d’art et d’essai lyonnaises est bien trop timide pour être pleinement efficace.

3) Seriez-vous d’accord pour exiger de M.Collomb et des Docks Lyonnais, propriétaires du site, le maintien de L’Odéon en tant que lieu dédié au cinéma?

Oui

4) Quelles sont vos propositions pour la défense d’une programmation Art, Essai et Recherche exigeante à Lyon et sa périphérie?

Il est nécessaire d’être au plus près des acteurs et des personnes portant ces projets. Pour les artistes comme pour nous même, l’état et les collectivités locales doivent jouer leur rôle pour que dans ce domaine si particulier et si peu pris au sérieux, chacun ait la plus belle des chances de devenir, selon son souhait, professionnel, amateur ou simple spectateur éclairé.

 Réponse de Philippe Mérieu, Vice-président de la Région Rhône-Alpes délégué à la formation tout au long de la vie

 1) Seriez-vous d’accord pour exiger de la ville de Lyon et des Docks Lyonnais, propriétaires du site, le maintien de l’Odéon en tant que lieu dédié au cinéma ?

Oui, bien évidemment.

2) Quelles sont vos propositions pour la défense d’une programmation Art, Essai et Recherche exigeante à Lyon et sa périphérie ?

Militant de longue date pour le cinéma d’art et d’essai ainsi que pour une véritable éducation à l’image, je crois à la nécessité d’un maillage du territoire par des salles d’art et d’essai. Pour permettre cela, je propose :

  • que les collectivités territoriales acquièrent et équipent des locaux adaptés et les mettent à disposition d’associations culturelles à but non-lucratif pour en faire des salles d’art et d’essai,
  • que les opérations subventionnées par ailleurs par les collectivités, comme “Ecole et Cinéma” ou la carte M’Ra privilégient systématiquement les salles d’art et d’essai,
  • que le CNC mette en place une modalité de subventionnement ou d’exonération de charges pour ces salles,
  • que la programmation de ces cinémas soit largement relayée par les moyens des collectivités mais aussi par les médias publics ou subventionnés (cela doit figurer dans leur “cahier des charges”).
  • que soit mise en place une formule de “cinéaste en résidence” dans les salles d’art et d’essai, à l’image des formules d’artistes en résidence existant déjà par ailleurs.

 Réponse de Michele PICARD, Maire de Vénissieux, Candidate du Parti communiste français – Front de gauche à l’élection législative pour la 14ème circonscription du Rhône

Compte- tenu de très nombreuses sollicitations sur des sujets très divers, je vous répondrai sous la forme de grandes lignes des combats que je porte, que j’entends porter à l’Assemblée nationale

Madame, Monsieur,

Vous souhaitez connaître ma position, en tant que candidate aux élections législatives, sur l’implantation massive de multiplexes dans le Grand Lyon.

Maire de Vénissieux, ville populaire de plus de 60 000 habitants, j’ai toujours eu à cœur de défendre une politique culturelle accessible au plus grand nombre, soucieuse de l’individu, de son épanouissement et qui porte une ambition d’éducation citoyenne.

Vénissieux comporte de nombreux équipements culturels dont le cinéma Gérard-Philipe classé « Art et Essai ». Un cinéma créé en 1978 par la Ville et implanté au plein cœur des Minguettes. Son statut de salle publique permet de garantir des prix raisonnables pour le rendre accessible à tous tout en offrant une diversité culturelle.

En 1999, le groupe UGC a voulu implanter un multiplexe sur la commune. Un projet qui n’a pas abouti grâce à l’opiniâtreté de l’équipe municipale et à la population.

 Je considère que les multiplexes tuent nos cinémas de quartiers. Ils mettent en péril un 7ème art qui prend des risques, offre sa chance à des œuvres et des auteurs méconnus. Les multiplexes, quant à eux, réduisent l’industrie du cinéma aux seuls mots profits et rentabilité. Je suis contre cette marchandisation de la culture où la vente de pop corn ou de produits dérivés compte plus que l’œuvre elle-même. Cette culture de consommation qui ne fabrique pas des œuvres, mais des produits, ne stimule pas l’esprit critique mais cherche à le neutraliser.

 Si je suis élue députée, je défendrai le cinéma d’art et d’essai, un cinéma non formaté, de qualité. Je me battrai contre une culture au service de la rentabilité et des grands groupes de distribution et de diffusion, pour un cinéma au service de ses spectateurs et du 7èmeart.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :