Mercredi 18 janvier à 20h30, a L’Institut Lumière : Métropolis

Métropolis de Fritz Lang (1927)
Nouvelle version longue de ce chef-d’œuvre de l’histoire du cinéma !
Musique originale inédite, en live par Actuel Remix de l’ARFI.
En partenariat avec l’ARFI.
Autres projections du film : Sam. 21/01 à 16h15 – Vend. 03/02 à 21h (bande sonore: musique originale de Gottfried Huppertz)

Metropolis De Fritz Lang (Allemagne, 1927, 2h33, N&B),
avec Alfred Abel, Gustav Fröhlich, Brigitte Helm, Rudolf Klein-Rogge.
Scénario de Thea von Harbou

Le film
Dans une immense cité du troisième millénaire, les ouvriers forment une caste d’esclaves relégués dans une ville souterraine, tandis qu’une élite privilégiée vit dans une oisiveté paradisiaque. Freder, fils du maître de la ville, tombe amoureux de Maria, jeune habitante des catacombes… Fresque gigantesque et visionnaire du muet, Metropolis représente l’aboutis-sement du mouvement expressionniste allemand, mais aussi un des sommets du cinéma muet. Poursuivant le pessimisme du Cabinet du Docteur Caligari, Fritz Lang l’élargit à l’ordre architectural et social. Il dira d’ailleurs : « Metropolis est né du premier regard que j’ai jeté sur les gratte-ciel de New York, en octobre 1924. »

Cette version avait été présentée à Berlin en 1927, puis avait subi des coupes par la Paramount pour en faciliter l’exploitation. Les scènes coupées étaient considérées comme perdues jusqu’en 2008 où elles ont été retrouvées au Musée du cinéma de Buenos Aires en Argentine, suscitant l’émoi chez les cinéphiles.

La musique composée par L’ARFI :
« A l’occasion de la sortie toute récente de la version intégrale restaurée de Metropolis, Guy Villerd et Xavier Garcia ont eu l’idée de confronter l’univers de leur projet à celui de Fritz Lang. ACTUEL REMIX se frotte au mélange des genres en remixant la musique de compositeurs dits contemporains avec celle d’artistes phares de la scène électro, non seulement pour le plaisir de confronter deux styles de musiques actuelles, mais aussi pour éclater des frontières réputées infranchissables entre une musique techno rythmique, répétitive, festive et populaire et une musique contemporaine dite sérieuse souvent cataloguée comme élitiste. Le duo a initié son projet par un travail sur l’oeuvre de Iannis Xenakis, pionnier de la musique du XXe siècle et sur la musique techno de Richie Hawtin. La richesse, la modernité, la rudesse voire la violence du “matériau Xenakis“ se prête admirablement au style expressionniste du film. Quand à l’univers puissamment rythmique et épuré de Richie Hawtin, il sera le « moteur », la pulsation vitale de la trame musicale de ce cinéconcert.» ACTUEL REMIX
Le site de l’Institut Lumière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :