Décembre 2011 – Janvier 2012, à l’Institut Lumière : rétrospective Samuel Fuller

Rétrospective Samuel Fuller

A l’occasion du centenaire de sa naissance, hommage à un grand cinéaste américain, Samuel Fuller (1912-1997).
Journaliste-reporter spécialisé dans les affaires criminelles, puis soldat durant la Seconde Guerre mondiale, il nourrit son œuvre de ces deux expériences fondatrices, dont il tira une aversion profonde pour la violence qu’il placera bien souvent au cœur de ses films.
Cinéaste engagé, réalisateur de films de guerre (Au-delà de la gloire, J’ai vécu l’enfer en Corée), de westerns (Quarante tueurs), de films noirs ou d’espionnage (Le Port de la drogue), il porte une attention aiguë à la société de son temps (la folie dans Shock Corridor, la prostitution dans The Naked Kiss, la place de la femme…).

        maison de bambou3maisonbambou

Martin Scorsese : « Certains disent que si l’on n’aime pas les Rolling Stones, on n’aime pas le rock’n roll. De la même façon, je crois que si l’on n’aime pas les films de Sam Fuller, on n’aime pas le cinéma. »

François Truffaut : « Je sors toujours d’un film de Samuel Fuller admiratif et jaloux car j’aime recevoir des leçons de cinéma. »

SOIRÉE D’OUVERTURE MARDI 6 NOVEMBRE À 20H :
Projection de La Maison de bambou
de Samuel Fuller (1955-1h42)

avec Robert Ryan et Robert Stack.

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19465110&cfilm=37430.html

 

           fuller 

Suivi du documentaire : The Men who Made the Movies : Samuel Fuller de Richard Schickel.

Le site de l’Institut Lumière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :