11ème Nuit de la Science-Fiction le 26 novembre 2011 au Théâtre de la Renaissance

Catastrophe écologique, holocauste nucléaire, météorites, morts-vivants, virus ou aliens. L’invitation manquée de Nostradamus en l’an 2000 a été reprogrammée rapidement pour l’année prochaine, et les scénarios semblent ne pas manquer.

 La 11ème Nuit de La Science-Fiction aborde cette année le thème de la fin du monde, et puise dans une foisonnante collection de films, de reportages et d’œuvres de fiction post-apocalyptiques. 

  • THE BOOK OF ELI de Albert et Allen Hughes / 2010 / USA / 118’
    Solitaire et déterminé malgré la violence environnante, Eli traverse un pays dévasté par une guerre apocalyptique en protégeant coûte que coûte le dernier exemplaire d’un livre qui pourrait sauver l’humanité. Une pure production hollywoodienne qui dépeint un monde post-apocalyptique classique et efficace, et offre de nombreuses pistes de discussion sur le sujet de l’apocalypse.
  •  STALKER de Andrey Tarkovski / 1979 / Russie / 163’
    Un groupe de trois hommes guidés par un STALKER pénètrent dans La Zone, un no man’s land dévasté par une catastrophe tombée du ciel. Dans ce territoire où leur survie dépend de règles surnaturelles, ils cherchent une chambre qui exauce les voeux de ceux qui s’y rendent. Film exigeant et onirique, STALKER refuse les artifices et l’imagerie classique de la Science Fiction, à l’opposé des films hollywoodien.
  • LES GUERRIERS DU BRONX 2 de Enzo G Castellari / 1983 / Italie / 85’
    Une société sans scrupule tente de raser le quartier ravagé du Bronx, devenu un terrain d’affrontement ultra-violent entre gangs rivaux. Seul Trash, chef de la bande des Riders, se dresse contre l’envahisseur. Sorti dans le sillage de la série des MadMax, ce film tente avec audace de s’approprier de nombreux codes du cinéma de genre. Le résultat est foisonnant et haut en couleur !
  •  LE DERNIER SURVIVANT de Geoff Murphy /1986 / Nouvelle Zélande / 91’
    ( SOUS RESERVE ) Un matin comme un autre, Zac se réveille seul au monde dans une ville inhabitée. Seul survivant d’une catastrophe inexpliquée qui a dépeuplé tout le pays du jour au lendemain, il cherche des indices et d’éventuels survivants… Le dernier survivant : Un film confidentiel qui marque par ses nombreuses qualités (jeu des acteurs, réalisation, originalité) et par un traitement intelligent et précis de son propos. Une très belle vision purement SF qui prend place dans une ville et un environnement intact plutôt qu’un champ de ruine.

En présence de :

  • Raphael Colson, éditeur, écrivain et essayiste, gérant des éditions Les moutons Electriques
  • MARKUS LEICHT, écrivain, libraire et animateur de diverses revues fantastiques

Animé par : Julien Pouget et Simon Lebatteux, de l’association AOA Production..

Infos Pratiques :
6 euros avec petit déjeuner offert.

Théâtre de la Renaissance – Oullins Grand Lyon
7 rue Orsel – 69600 OULLINS
Oullins, France

Dans le cadre du Festival A nous de voir 2011.
En partenariat avec le Théâtre de la Renaissance
En collaboration avec  AOA Production.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :